Le Canard Déchaîné n°2 : Des œufs végétaux au prix des œufs de poule, la Fashion Week sans fourrure, et d’autres bonnes nouvelles !

Que du positif dans cette deuxième édition du Canard Déchaîné !

Après l’article assez sombre sur la crise climatique et l’agriculture animale, peut-être que j’ai inconsciemment sélectionné que des news positives ?

Quoi qu’il en soit, c’est le genre de semaine encourageante pour les supporters du végétal !

Heura, partenaire officiel de l’équipe de football féminin du Barça

En parlant de supporters du végétal… Les voilà qui arrivent dans le monde du football !

L’équipe barcelonaise féminine s’est associée à l’entreprise Heura Foods pour travailler main dans la main sur les performances nutritionnelles de ses joueuses.

Source : FC Barcelona

L’innovation, la determination et le non-conformisme sont quelques-uns des traits que l’on admire chez le FC Barcelone féminin. Cela va nous permettre de sensibiliser plus de monde aux bénéfices de l’alimentation végétale, sur notre santé et celle de notre planète.

Marc Coloma, PDG et créateur de Heura Foods

Un partenariat très encourageant grâce auquel on pourra retrouver, dès le 23 août prochain, des options végétales au stade Johan Cruyff, lors du match opposant le FC Barça à Montpellier.

Hip hip hip ! HEURA !

Les œufs JUST Egg sont au même prix que les œufs de poule

Outre le football, il y a un autre match qui se joue toute l’année, celui du prix des produits d’origine animale VS. le prix des alternatives végétales.

Et on voit de plus en plus les végétaux gagner les rencontres face aux animaux !

Cette semaine, aux Etats-Unis, c’est la marque Eat JUST qui en est ressortie vainqueur avec ses JUST Egg.

des oeufs brouillés végétaux fait grâce à la bouteille de Just Egg
Source : Eat JUST

Des œufs végétaux battus, vendus en bouteille à 3.99$, soit le même prix qu’une boîte de 12 œufs de qualité supérieure.

Comment c’est possible ?

Le prix des œufs a doublé en un an, tandis que Eat JUST a réussi à baisser ses prix de 41% ! Un marché qui est loin d’être le seul touché, puisque le prix de la viande est en constante augmentation, comme on vous le rapportait la semaine dernière.

Bon à savoir

Eat JUST a reçu l’approbation de la Commission européenne pour son utilisation de protéines de haricot mungo.

Les JUST Eggs devraient donc débarquer en France d’ici fin 2022 !

Vivement les omelettes et œufs brouillés plus réels que jamais !

Après 50 ans d’existence, une entreprise de production de salami se reconvertie dans le végétal

C’est le genre de transition qui fait la part belle à un mode de consommation végétale !

L’entreprise Urbani Foods, spécialisée dans le salami depuis plus de 50 ans, se réinvente un peu plus chaque jour avec des produits végétaux.

Après le Noble Jerky (alternative au Beef Jerky, de la viande de bœuf séchée très populaire outre-Atlantique), ou encore le tuNAH (thon vegan), c’est au tour du Misteak de faire son entrée.

un steak végétal Misteak grillé de la marque Urbani Foods
On est bien loin des vieilles galettes de soja !

Après 2 ans de recherches intensives, ils ont réussi à reproduire la texture et l’aspect marbré que l’on peut retrouver dans l’entrecôte !

Bon à savoir

Il y a énormément de découvertes faites sur les façons d’utiliser les protéines végétales pour reproduire la vraie viande :

  • protéines de soja ;
  • protéines de blé ;
  • protéines de pois ;
  • mycélium.

Avec Misteak, Urbani Foods rejoint les entreprises qui cherchent à reproduire des pièces de viande entières.

Il y a fort à parier que d’ici 3 à 5 ans, les alternatives végétales seront quasi identiques à la viande en terme de prix, de goût, de texture, de visuel et surtout de valeurs nutritives.

Une avancée qui pourrait faire de l’ombre aux leaders des alternatives végétales comme Beyond Meat, qui a aussi annoncé la sortie prochaine d’un steak entier.

Beyond Meat s’équipe de camions électriques

Au-delà du produit en lui-même et de ses qualités gustatives, l’impact sur l’environnement est une donnée importante à garder à l’esprit.

un camion electrique Einride affiche le slogan de Beyond Meat

C’est la raison pour laquelle Beyond Meat a décidé de pousser la démarche plus loin :

Nous ne nous concentrons pas que sur la durabilité de nos produits. Nous essayons intégrer cet état d’esprit également dans nos activités commerciales.

Nous sommes engagés à optimiser le trajet de nos produits jusqu’à l’assiette des consommateurs pour les rendre plus durables.

Christopher Pimentel – Directeur de l’environnement, de la santé et de la sécurité chez Beyond Meat

Alors qu’en 2020, elle avait ouvert une usine de fabrication aux Pays-Bas pour distribuer ses produits en Europe, cette semaine, Beyond Meat s’est associée à Einride pour se construire une flotte de camions électriques, précisant que « ce partenariat avec Einride est l’une des nombreuses initiatives prises pour rendre l’entreprise plus durable ».

Le saviez-vous ?

L’université du Michigan a mené une étude sur l’impact de la production des steaks Beyond Burger.

Comparé à la viande animale, les résultats sont sans appel :

  • 99% moins d’eau utilisée
  • 93% moins de terres nécessaires
  • 46% moins d’énergie consommée

Emirates propose désormais des options vegans à ses passagers

Alors que certains passent leurs camions à l’électrique, l’aviation, quant à elle, ne peut pas encore en faire autant.

Souvent accusées à tort comme principale source des émissions de gaz à effets de serre (comme le montre cette étude de l’université du Michigan), des compagnies aériennes telles que Emirates font des efforts.

Après 2 milliards de dollars investit pour améliorer ses services et son expérience client, la compagnie propose désormais des collations, plats et desserts vegans.

Carton jaune ?

On n’est pas du genre à blâmer ceux qui font un pas vers le végétal, mais on peut se demander si ce choix n’est pas purement commercial.

En effet, les options vegans sont disponibles uniquement aux passagers de première classe.

Dommage !

La Fashion Week de Copenhague interdit la fourrure

Après Londres, Helsinki et Amsterdam, c’est autour du Danemark de bannir la fourrure de la Fashion Week.

deux militans de Peta proteste avec des pencartes et des faux visons devant l'ambassade du Danemark

Cette décision a été prise suite à une campagne de sensibilisation de PETA.

Est-on en train d’assister à une nouvelle mode ?

C’est possible ! Des grands noms de la mode comme Gucci, Versace ou encore Prada ont déjà décidé de ne plus utiliser de fourrure animale. La directrice Danemark de la société mondiale de protection des animaux s’est exprimée sur le sujet :

Nous sommes très heureux que la Fashion Week de Copenhague ait ajouté le bien-être animal à sa politique de durabilité.

Nous avons eu une longue discussion avec l’équipe de la Fashion Week, qui a finalement réalisé que la fourrure était une chose du passé.

Gitte Buchhave

Une bonne nouvelle donc, qui mérite d’être encouragée afin que les choses évoluent encore vers moins de produits animaux dans la mode, comme a pu le faire la Finlande.

trois militantes de peta protestent contre l'utilisation du cuir lors de la fashion week

En effet, depuis 2019, le cuir animal est également interdit des éditions finlandaise. Ce qui n’empêche bien-sûr pas les créateurs d’utiliser des cuirs végétaux !

Et vous alors, vous en pensez quoi ? Vous trouvez ça encourageant, ou vous trouvez que ces avancées sont bien trop lentes ? Dites-nous tout en commentaire, et partagez l’article autour de vous.

Il est temps de montrer qu’un monde végétal est tout à fait vivable et durable, pour tous !

Article Rédigé par
Ancien adepte des apéros au saucisson, des planches de charcuterie et de fromage, je n'aurais jamais imaginé devenir vegan un jour ! C'est grâce à Marion et son inépuisable imagination ... Lire la biographie complète

Laisser un commentaire