Nos conseils & astuces pour voyager quand on est vegan

Que vous soyez plutôt plage de sable blanc ou randonnée en montagne, il y a tant d’endroits à découvrir sans renier ses convictions.

Partir loin de chez soi peut être une source de stress, surtout dans le cadre d’un voyage vegan.

Comment trouver un restaurant tout en respectant son régime végétalien ? Où réserver son logement vegan-friendly ? Dans quelle ville aller ?

Découvrez sans plus attendre nos astuces pour profiter de vos vacances en toute quiétude !

Utiliser des applications pour gagner du temps

Si vous voulez trouver un restaurant ou décrypter les étiquettes du supermarché, voici quatre applications à télécharger pour voyager vegan. 

Happy Cow

happy cow, l'application mobile pour trouver un restaurant vegan près de soi
L’application comptabilise des milliers de téléchargements

Happy Cow répertorie les restaurants végétaliens dans plus de 180 pays à travers le monde.

Grâce à la géolocalisation, le site dresse la liste des établissements à proximité en se basant sur les avis laissés par ses utilisateurs.

Des filtres permettent d’affiner la recherche en indiquant, par exemple, une préférence pour un déjeuner en terrasse ou la présence d’alternatives sans gluten.

Veggie Hotels

veggie hotels est un site qui répertorie les hotels 100% végétariens ou vegans
Ce site comptabilise plus de 60 pays

Veggie Hotels regroupe les meilleurs hôtels ou auberges végétaliens.

Pour apparaître dans la liste, les menus proposés par ces établissements ne doivent comporter aucun plat à base de viande ou de poisson. La page des résultats vous permet de trier votre recherche par type de voyage ou critères de sélection.

Vegan Welcome, leur portail partenaire, compte plus de 500 hébergements 100% vegan à travers le monde. Du menu aux meubles de votre chambre, vous serez sûr de voyager dans le respect de la cause animale. 

Vegan Passport

l'application vegan passport permet de faire comprendre son régime vegan dans n'importe quel pays du monde
Il peut être difficile de se faire comprendre lors d’un voyage à l’étranger

Avec Vegan Passport, vous aurez l’impression d’avoir votre propre interprète à portée de main !

L’algorithme couvre les langues parlées par 96% de la population mondiale et permet de traduire une explication précise de votre régime alimentaire. Vous pourrez alors transmettre simplement votre téléphone au restaurateur.

Pour 1$99, ce logiciel promet de vous faire gagner du temps et de l’énergie !

Vegan Scanner

l'application mobile vegan food scanner qui permet d'analyser les listes d'ingrédients afin de déterminer si un produit est vegan

Vegan Scanner est l’appli qu’il vous faut si vous préférez concocter vos repas maison !

En scannant la liste des ingrédients avec votre téléphone, le logiciel analyse le produit et précise s’il est vegan ou non.

Vous pouvez aussi taper le nom d’un aliment dans la barre de recherche qui vous indiquera automatiquement si celui-ci peut vous convenir. 

Astuce

Vous pouvez vous fier au V-Label présent sur les produits vegans et végétariens du monde entier.

Ce logo apparaît sur plus de 50 000 emballages afin de faciliter la compréhension des consommateurs.

Découvrez notre article pour tout connaître des labels cruelty free et vegan.

visuel d'inscription à Planète Vegan avec le texte : "La newsletter qui fait du bien"

Ça vous plairait
de recevoir

  • des recettes et conseils qui déchirent
  • des actus incontournables
  • des confidences de vegans imparfaits

[sibwp_form id=3]

Préparer son voyage avant le grand départ

Prenez un peu de temps avant de partir pour faire quelques recherches et débuter votre voyage vegan l’esprit tranquille.

Privilégier un logement avec cuisine équipée

Manger vegan et voyager demande un peu d’organisation. Il est préférable de choisir un hébergement dans lequel vous pourrez cuisiner si vous allez dans un pays où vos options sont limitées.

Inutile de passer des heures à décortiquer les cartes des restaurants, pourquoi ne pas faire un tour dans le magasin le plus proche pour concocter vous-même un bon dîner ? 

En plus de gagner du temps, vous économiserez sûrement des dizaines d’euros sur votre budget repas ! 

Réserver le repas pour son vol

Les compagnies aériennes proposent toutes des menus spécifiques qu’il est possible de commander au moins deux jours avant le départ.

Comme on vous l’indiquait dans le Canard Déchaîné, de plus en plus de multinationales élargissent leurs options. En 2022, des entreprises comme Delta, Qatar Airways ou Easyjet ont ajouté à leur carte des offres végétales. 

Bon à savoir

Les plateaux-repas sont classés selon des codes :

  • VLML (Vegetarian Lacto-Ovo Meal) pour végétariens
  • VGML (Vegetarian Vegan Meal) pour végétaliens / vegans

Choisir des activités soucieuses du bien-être animal

Une fois sur place, n’oubliez pas de vous informer sur les loisirs proposés.

Aujourd’hui encore, on exploite les animaux à des fins touristiques dans de nombreux pays.

Il est nécessaire de bien se renseigner avant de réserver une visite pour ne pas avoir de mauvaises surprises et surtout ne pas encourager ces pratiques.

Voici la liste (non exhaustive) des activités auxquelles vous ne devriez pas participer : 

  • Prendre une photo avec des animaux sauvages, souvent maltraités et drogués.
  • Assister à un spectacle d’animaux marins et visiter un zoo ou un parc aquatique. 
  • Faire une promenade en calèche. Les chevaux étant dénutris, assoiffés et battus.
  • Réserver une balade à dos d’éléphants ou de dromadaire.
  • Nager avec les dauphins, ces mammifères marins étant capturés directement dans leur milieu naturel. 
  • Assister à une corrida ou un lâcher de taureaux.

Le saviez-vous ?

550 000 animaux sauvages seraient exploités à travers la planète pour le tourisme animalier.

L’organisation World Animal Protection a partagé de vastes rapports en dévoilant les conditions de vie déplorables de ses animaux.

Prévoir une réserve de secours en cas de petit creux

Afin de ne pas vous retrouver dans une situation compliquée où il vous est difficile de trouver de la nourriture, il est conseillé d’amener des collations.

Les fruits secs, les barres de céréales ou encore les noix restent des options pratiques et faciles à emporter lorsqu’un vegan voyage.

En plus d’être délicieux, ces aliments sont aussi bons pour la santé ! 

Miser sur une destination vegan-friendly

Vous possédez maintenant toutes les clés pour profiter de votre séjour, mais il reste une décision à prendre : celle de la destination.

Voici une liste non exhaustive des villes où il est facile de faire un voyage vegan. 

New York

un bowl vegan que l'on a dégusté avec une vue sur le brooklyn bridge de new york

Cette mégalopole très cosmopolite offre un large choix de restaurants.

En 2022, on recensait dans la ville qui ne dort jamais plus de 100 établissements végétaliens.

La grande majorité des magasins d’alimentation aux États-Unis proposent également des sections dédiées. Dans le pays où l’on compte 10 millions de vegans, le marché des substituts de viande a généré plus d’un milliard de dollars en 2022

Le saviez-vous ?

Une étude sortie en 2020 annonce que New York arrive en première position des métropoles américaines les plus vegan-friendly pour les plats à emporter.

La compétition demeure rude entre Los Angeles et la Grosse Pomme.

Tel-Aviv

Cette ville côtière israélienne a été élue capitale mondiale du véganisme en 2017. Elle comptait alors plus de 400 restaurants vegans ou vegan-friendly.

Grâce à sa météo ensoleillée et ses températures clémentes, son large choix de fruits et légumes permet de cuisiner facilement des plats végétaliens.

En 2013, la célèbre chaîne Domino’s y a lancé, pour la première fois, une pizza sans aucun produit d’origine animale. 

Londres

Considérée comme l’une des pionnières des villes vegan-friendly, la capitale du Royaume-Uni est l’endroit à ne pas manquer pour les amateurs de cuisine végétalienne.

Entre 2015 et 2019, le nombre de vegans à quadruplé sur le territoire britannique.

La popularisation des options végétariennes n’a fait qu’augmenter dans les rayons des supermarchés où l’on trouve aujourd’hui plus de 50 000 références. 

Berlin

Avec ses multiples alternatives végétales vendues en supermarché ou affichées sur les cartes des restaurants,

Berlin est considérée comme l’une des capitales du véganisme.

Vous trouverez également des options pour adapter votre menu dans la majorité des établissements de la ville. 

Combien de vegans en Allemagne ?

Alors qu’il y a moins de 0,13% de vegans en France, les allemands sont 1,8% à ne pas exploiter les animaux. Ce nombre explose pour les 14-29 ans, puisque 30% d’entre eux déclarent ne plus manger de viande.

Mumbai

Il n’est pas surprenant de trouver la métropole indienne dans cette liste.

En Inde, la cuisine traditionnelle comporte de nombreux plats sans viande à découvrir.

Les vegans représentaient 9% de la population en 2021 et 574 millions d’habitants adoptaient un régime alimentaire sans chair animale.

Vous pensiez que voyager était l’un des inconvénients du mode de vie vegan ?

Et bien non : voyager et être vegan, c’est possible !

Attention tout de même, plusieurs choses sont à prendre en compte pour éviter le stress et profiter du paysage. N’hésitez pas à utiliser les outils numériques à votre disposition pour gagner du temps. Organisez votre séjour à l’avance et optez pour un pays ouvert à la cuisine végétale.

Et surtout, n’oubliez pas d’immortaliser votre voyage vegan qui sera, sans aucun doute, inoubliable. 


Sources : 

The Guardian : Un britannique sur trois approuve le régime vegan
CNBC : En Grande-Bretagne, la population vegan a quadruplé en 5 ans
Statista : Alternatives à la viande aux Etats-Unis
Le petit journal : Berlin, la capitale du véganisme ?
The vegan review : New-York : ville la plus vegan-friendly des Etats-Unis
Independent : Tel-Aviv, capitale mondiale du véganisme
Statista : Les différents régimes pratiqués en Inde

Partagez cet article

Article Rédigé par
Végétarienne depuis 2012, j'ai décidé de devenir vegan en 2020. J'ai donc adapté mon répertoire de recettes pour en retirer les produits d'origines animales. Au-delà du bien-être animal, je m'intéresse aussi à mon propre bien-être en me ... Lire la biographie complète

Laisser un commentaire